Command and colors

Derriere ce nom, se cache un sys­tème de jeu éla­bo­ré par Richard Borg pour Battle Cry qui per­met de rejouer les batailles de la guerre de seces­sion et est dif­fi­ci­le­ment trou­vable aujourd’hui. La seconde décli­nai­son est Mémoire44 qui prend pour thème les batailles de la libé­ra­tion, à com­men­cer par le débar­que­ment sur les côtes nor­mandes.

Des exten­sions sont parues pour jouer les batailles de l’afrika korps celle sur le front russe.

En outre, une ver­sion «Ancient» en cours de réa­li­sa­tion per­met­tra de jouer les batailles de -3000 à 400.

L’intérêt de ce sys­tème est d’être à la fron­tière entre jeu de pla­teau et war­game. J’apprécie cer­tains méca­nismes, à com­men­cer par le fonc­tion­ne­ment en hexa­gones (même si d’autres jeux de figu­rines ont adop­té ce prin­cipe comme Demonworld ou Héroïka) qui sim­pli­fie les mesures de por­tée, de dépla­ce­ment et les contes­ta­tions de ligne de vue.

Toutefois le hasard a une grande impor­tance dans ce jeu, pro­ba­ble­ment trop au goût des war­gam­mers ou même des figu­ri­nistes.

En temps que «vieux» joueur, tout ce qui me per­met de gagner du temps est un fac­teur d’incitation au jeu.

Et me vient l’idée d’adapter cer­tains de ces prin­cipes à Warhammer Battle, Warhammer 40000, Epic Armageddon ou Warmaster voire s’attaquer à Confrontation ou Ragnarok auquels un peu de sim­pli­fi­ca­tion feraient le plus grand bien. Le prin­ci­pal pro­blème, comme dans toute adap­ta­tion, est de sépa­rer ce que l’on veut conser­ver et ce que l’on est prêt à sacri­fier. En sur­fant un peu, j’ai consta­té ne pas être le pre­mier à y avoir pen­sé :

3 commentaires

  • Dans un style dif­fé­rent, mais fina­le­ment pas si éloi­gné, le jeu de pla­teau Doom pré­sente un coté tac­tique assez amu­sant, sur­tout dès qu’il y a plu­sieurs space marines face aux aliens.

    Ca se rap­proche du mythique Space Hulk, en moins com­pli­qué dans les méca­nismes, et sur­tout plus facile à trou­ver sur le mar­ché, et qui peut éven­tuel­le­ment for­cer les joueurs à un peu de finesse (para­doxal, non ?).

    A noter qu’on trouve un «édi­teur» de niveau en free­ware, qui per­met de pré­pa­rer faci­le­ment un scé­na­rio (le jeur «alien» fai­sant office de pseu­do-MJ). Une par­tie fait faci­le­ment 2 heures et plus, contrai­re­ment à ce qu’on peut lire un peu par­tout.

  • Yep ! Vu mais pas tes­té… à cor­ri­ger donc.
    Je te fais confiance… ceci dit, si tu veux essayer Mémoire 44, c’est pas com­pli­qué… comme d’hab, faut trou­ver le temps.

  • j-master a écrit :

    De mon coté, je l’aurai, le temps… du tiens, par contre ?
    et oui, tes­ter Memoire 44 me dirait bien aus­si, à l’occasion. (j’avais failli me le payer)

    Je vais avoir une grande table dans ma mai­son de dans 1 semaine ;) …